Portail collaboratif

JOURNEES DE LA MOBILITE INTELLIGENTE

Journees de la mobilité intelligente Les 18 et 19 septembre

10ème Meeting Contacts

Faites des rencontres et développez votre entreprise

La Fiducie

La Fiducie reine des suretés, présentation juridique et exemples concrets de mise en oeuvre

Les Ateliers de la PI

Bid Data et Propriété Intellectuelle

Les clubs

Accueil > Le tertiaire supérieur > Chiffres clés
Les chiffres clés du secteur PDF Imprimer Envoyer
AddThis Social Bookmark Button

Poids du tertiaire à forte valeur ajoutée à Lille et dans sa région

Plus de 76 000 emplois en Nord-Pas de Calais en 2012(soit le double de l'automobile ou encore 6 fois plus que l'ensemble du textile régional).

Le tertiaire supérieur représente 8% de l'effectif total régional (12% au sein de la métropole lilloise).

Une Profonde mutation de l'économie régionale

A l'image de la France, mais de façon encore plus prégnante dans le Nord-Pas de Calais, les services ont, ces dernières années, compensé une partie des pertes d'emplois liés à d'autres secteurs d'activités.Entre 1998 et 2008, le nombre de salariés lié au tertiaire supérieur a ainsi augmenté de + 73% dans l'aire urbaine de Lille et de + 60% dans l'ensemble de la région.


Quelles évolutions pour l'emploi dans le tertiaire à forte valeur ajoutée?

La présentation en valeur absolue de l'évolution des effectifs ces dernières années reflète le caractère salutaire du tertiaire dans les variations de l'emploi total:

Lille
(aire urbaine)

NPdC

France

Tertiaire supérieur: variation effectif 2008-2012

+ 2 176 + 3 677 + 67 744

Emploi total : variation effectif 2008-2012

- 2 681 - 24 036 -148 644

Une métropole lilloise qui joue à plein son rôle de capitale régionale.

L'aire urbaine de Lille représente plus de la moitié des établissements régionaux et 65% de l'effectif salarié lié au tertiaire supérieur

Nord-Pas de Calais : nombre d'établissements et de salariés liés au tertiaire à forte valeur ajoutée

Source : URSSAF. Traitement CCIR Nord de France 

Une gamme complète de services à haute valeur ajoutée :

Marketing/communication : 8 200 salariés en région, un savoir-faire unique en matière de marketing direct (ETO, Moneback...)
Ingénierie et construction : 13 300 personnes
TIC: 28 683 salariés, une terre d'excellence en TIC avec une multiplication de sites dédiés en région (Euratechnologie, cathédrale du e-business ; Parc de la Haute borne, tourné vers les hautes technologies ; Ateliers numériques à Valenciennes...).

Plus de données de cadrage sur les TIC en région : L'observ@toire

La métropole lilloise, 3ème marché de bureaux français

  • en 2012, 127 200 m2 de bureaux sont passés en transaction à Lille Métropole. Si l'on y ajoute les 'comptes propres', on aboutit à un marché tertiaire de 160 563m2
  • par ailleurs, la Métropole a adopté une stratégie qui consiste à développer des polarités thématiques (Eurasanté, zone de l'union) qui permettent de constituer des clusters bien identifiés, à même d'accompagner le développement des entreprises en favorisant toutes les synergies possibles

Source : Observatoire des bureaux de Lille Métropole

3ème place financière française

  • 150 établissements financiers en région, dont 71 établissements bancaires
  • 17 banques à capitaux étrangers, ainsi qu'une importante Direction régionale de la Banque de France
  • leadership national pour le crédit à la consommation et les services financiers à distance

Le 2nd centre d'assurance en France

La métropole Lilloise abrite le siège social d'importantes compagnies d'assurances comme LA Mondiale et est également le siège de nombreuses caisses de retraite et de prévoyance (Groupe IRCEM, Vauban...).

3ème place juridique française :

  • avocats et notaires, nombreux sur la place et souvent regroupés en cabinets polyvalents et transfrontaliers
  • présence de la Cour d'arbitrage de l'Europe du nord (CAREN), qui tranche les litiges commerciaux internationaux
  • 1ère académie de France en droit avec 13 000 étudiants

Le Nord-Pas de Calais, région des échanges au cœur de l'Europe

3ème région économique française, le Nord-Pas de Calais bénéficie de nombreux atouts au sein des grands courants d'échanges économiques de l'espace européen. Sa position géostratégique, la présence de grands équipements structurants, une main d'ouvre disponible importante, sa forte culture industrielle et ses compétences ont permis à la région de réussir sa reconversion économique.

Le Nord-Pas de Calais a ainsi développé de nouvelles activités industrielles à plus forte valeur ajoutée comme en témoigne les secteurs du biomédical et des biotechnologies, le textile innovant ou encore l'agroalimentaire, l'industrie automobile.qui se sont fortement développés ses dernières années et sont devenus des points forts de la région.

En parallèle, les activités de services - notamment les services aux entreprises dans la métropole lilloise - ont fortement progressé et amplifié le phénomène de reconversion.

Ce renouveau de l'économie régionale est aujourd'hui reconnu par la labellisation de 7 pôles de compétitivité :

  • I-Trans : le ferroviaire au cœur des systèmes de transport innovants
  • Matériaux à Usage Domestique : des contenants innovants
  • Aquimer : valoriser les produits de la pêche
  • Nutrition santé longévité : forger la santé au quotidien
  • Up-tex : concevoir et produire les textiles innovants
  • PICOM : inventer le commerce de demain
  • TEAM² : Nouvelles technologies du recyclage et de la valorisation des déchets industriels et co-produits

Dans ce contexte le Nord-Pas de Calais est devenu la seconde région pour les investissements étrangers en France.

Sources : CCI.fr le portail des CCI